Savez-vous qu'apprendre à nager des bébés n’est pas une invention de notre époque ? Depuis longtemps la baignade des nourissons était une préoccupation qui alimentait les discussions. Ainsi les Celtes plongeaient leurs bébés régulièrement dans l’eau glacée afin de les endurcir et de les préparer à la rude vie guerrière. En 1473 le médecin français Melthinger savait déjà que "le bébé devait être baigné immédiatement après sa naissance afin d'en mieux maîtriser les frayeurs". Selon l’Histoire, on accordait une stricte attention aux bains des filles, dont l’eau devait être plus chaude que celle des garçons. Le roi Louis XI, qui naquit en 1423, recevait un bain enrichi d’huile de rose et de vin rouge, noble cela s’entend ! Le petit roi ensuite n’était pas frictionné avec une lotion, mais poudré avec de la farine de pied de veau et de la poudre de coquille d’escargot ... ce qui certainement devait sentir mauvais. En Malaisie l’enfant est baigné dans de la bière afin qu’il soit protégé des maladies. Et l’on sait de nombreuses peuplades des mers du Sud, sur l’île de Curaçao par exemple, qu’elles vont régulièrement se baigner dans la mer avec leurs poupons.

Vous voyez … la natation pour bébés est une "discipline sportive" très ancienne. Je suis persuadée que les hommes d'avant avaient les mêmes raisons d'enseigner la natation à leurs petits qu'aujourd'hui : prodiguer du bien à son enfant, l'encourager et soutenir son développement naturel par le jeu et l'amour. Aussi je vous souhaite, à vous et à votre petit nageur, toujours autant de plaisir chez First Flow et Let's Swim.